Persona Personae

Le mot persona vient du latin (parler à travers) où il désignait le masque que portaient les acteurs de théâtre. Ce masque avait pour fonction à la fois de donner à l’acteur l’apparence du personnage qu’il interprétait, mais aussi de permettre à sa voix de porter suffisamment loin pour être audible des spectateurs.

La psychologie analytique a repris ce mot pour désigner la part de la personnalité qui organise le rapport de l’individu à la société, la façon dont chacun doit plus ou moins se couler dans un personnage socialement prédéfini afin de tenir son rôle social.

Bénédicte a construit cette série telle une comédie dramatique et ludique qui a pour but d’apporter un éclairage percutant sur notre rapport au monde. La persona peut donc être interprétée comme un ‘masque social’, conduisant l’individu à se positionner soit en acteur soit en victime d’un environnement en mutation. Voir ou échoir ? Affronter ou détourner ?
Avec esprit et un esthétisme riche de ses démons et de ses croyances, Bénédicte dépeint des personnages qui interrogent sur l’urgence de repenser notre vision de l’humanité.