La famille Pendilhada

Baignée de soleil, la Provence m’offre un terrain de jeu inépuisable. Elle nourrit mon imagination et la rend aussi fertile que sa terre. L’humanité et Gaïa sont si intimement liées … 

En provençal, ‘Pendilhada’ signifie ‘le raisin que l’on suspend’.
Cette famille imaginaire, suspendue au fruit de mon inspiration,
fait pétiller la vie et se dresser des personnages qui vous en feront voir des vertes et des bien mûres. Peut-être faut-il avoir un grain
pour appréhender la symbiose entre la chair et les objets
ou peut-être faut-il lâcher la grappe aux idées reçues ?
Quoi qu’il en soit, je vous souhaite de vous délecter de la substance de ces personnifications et d’en rejeter les pépins !